Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale.

Les pesticides sont bien sur présents dans nos aliments: plus de 50% des fruits et des légumes produits par l'agriculture intensive en contiennent.

Ils finissent finalement dans nos organismes qui hébergent ainsi des centaines de molécules toxiques.

L'épidémiologie (l'étude des facteurs influant sur la santé) nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risques de développer de nombreuses maladies que les autres : cancer, malformations congénitales, problèmes d'infertilité, problèmes neurologiques (comme la maladie d’Alzheimer) ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux ! Les pesticides touchent plus fréquemment les systèmes de notre organisme qui contrôlent les nerfs et les muscles. Ils touchent aussi les muqueuses et la peau; le système digestif et le système respiratoire.

On pourrait penser que les produits les plus toxiques seraient les plus nocifs, mais au contraire, certains sont souvent facilement éliminés par l’organisme. A l'inverse d'autres substances, de toxicité beaucoup moins forte peuvent s'accumuler dans l'organisme et induire des effets à plus long terme et devenir beaucoup plus graves.

Symptômes généraux d'une intoxication par pesticides :

<>

 

<>

 

<>

 

<>

 

<>

<>
 

Intoxication légere

 
 

Intoxication modérée

 
 

Intoxication grave

 
 

 

-Irritation   des voies de la gorge, des yeux ou de la peau

 

-Céphalées   (Meaux de tête)

 

-Etourdissements   

 

-perte   d’appetit

 

-soif

 

-nausées

 

-diarrhée

 

-fatigue

 

-insomnie

 
 

 

-Vomissements

 

-toux

 

-sensation   de constriction (serrement) au niveau   de la gorge et du thorax

 

-crampes   abdominales

 

-vision   trouble

 

-transpiration

 

 
 

 

-incapacité   de respirer

 

-brulure   de la peau

 

-rétrécissement   des pupilles

 

-perte   de conscience

 

-Mort

 

Malheureusement les polluants agricoles contaminent aussi beaucoup les eaux : à la suite de fortes pluies, d'orage ou d'inondations, le réseau de distribution d'eau potable peu être contaminé par des bactéries ou des parasites provenant des effluent agricoles. Cette pollution micro biologique est à l'origine de maladies comme les gastro-entérites. En plus de cela, la consommation régulière d'une eau trop riche en nitrate peut avoir de graves conséquences sur la santé des nourrissons.