La pollution Agricole

26 mai 2009

Description.

Introduction :

Nous allons parler des pollutions agricoles. En effet, cette sorte de pollution nous touche de plus en plus sous différentes formes et par différents biais, que ce soit dans l'eau, les sols, ou l'air. Depuis plus d'un demi-siècle les engrais chimiques et pesticides sont utilisés en quantité considérable par l'agriculture intensive. On retrouve des résidus de pesticides partout. Aujourd'hui nous esseyons de plus en plus de démontrer que ces polluants peuvent avoir des effets nocifs sur l'homme et la planète. D'ailleurs, comme leur nom l'indique, les pesticides sont des substances dont la terminaison en "cide" indique qu'ils ont pour fonction de tuer des êtres vivants.

Posté par Raphestzel à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


1) Pesticides :

a) Les organochlorés

Ces pesticides (comme le DDT – Insecticide organochloré interdit en Europe depuis 1972) sont issus de l’industrie du chlore, ceux sont pour la plupart des POPs (Polluants Organiques Persistants) et certains font partie de la « sale douzaine » de substances introduites par l’ONU (Organisation des Nations Unies) dans

la Convention de Stockholm.

Ces pesticides sont normalement interdits d’utilisation en France à cause de leurs caractères persistants et bioaccumables ayant des conséquences irrémédiables sur la santé et l’environnement.

L’utilisation de pesticides organochlorés en agriculture a connu une forte expansion jusqu’au début des années soixante. Depuis la révélation de Rachel Carson, sans son livre « Silent Spring »  la production de ces pesticides a diminué mais on les retrouve encore partout dans l’environnement : dans l’air, dans l’eau, dans les poisson et dans le corps humain.

b) Les insecticides organophosphorés, les pyréthrinoïdes
et autres insecticides chimiques


Les organophosphorés sont des pesticides qui ont en commun leur mode d’action sur le système nerveux des ravageurs. Ces insecticides ont en général une toxicité aiguë plus élevée que les organochlorés, mais ils se dégradent beaucoup plus rapidement. Dans cette catégorie de pesticides citons : le bromophos, le dianizon, le malathion, le phosmet, le dichlorvos…etc.

Plus récemment sont apparues les pyréthrinoïdes de synthèse. Leur composition se rapproche de celle du pyrèthre naturel, mais ce sont en réalité des pesticides chimiques comme les autres. C'est aujourd'hui la famille d'insecticides la plus utilisée.

Parmi les autres familles d'insecticides commercialisées, signalons les carbamates, les carbinols, les sulfones, les sulfonates, et quelques autres

 

Posté par Raphestzel à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

les conséquences sur la faune et la flore

Avec nos 80000 tonnes de pesticides en France en un an, nous sommes les plus grand producteur en Europe. Leur utilisation massive en milieu agricole et non agricole se répercute sur l'environnement et sur la faune la flore et l'être humain.

 

Les produits transgéniques et leur conséquences ?

 

 Les maïs transgéniques sont des organismes génétiquement modifiés (OGM)

Ils sont crées en laboratoire on leur insert des génes qui modifient les cellules afin permettre un développement plus rapide de la plante. En plus de ça, on modifie aussi pour qu’elles produisent elles leur propre insecticide. des OGM. Cela veut dire que c’est plante ne sont plus naturelles mais artificielles et ne contiennent plus les nutriments qui sont indispensable pour l’Homme.

 Ces molécules artificielles qui émettent des insecticides sont présentées par les chercheurs et par les industriels comme formidables car on n'aurait alors pas besoin de mettre d'insecticide.

 Cependant la reproduction sexuée des plantes fait intervenir, pour une bonne part d'entre elles, la pollinisation croisée, ce qui a pour conséquence qu' une plante OGM peut parfaitement transmettre les nouveaux gènes à une autre plante voisine non transsonique appartenant à la même espèce.C'est ce qu'on appelle la pollution génétique.

 Celle-ci contrairement à toute les autres pollutions crées par l'homme est irréversible : elle se transmet de plantes en plantes sans qu'aucun contrôle soit possible.

 

Les répercutions de la pollution de l'eau sur les insectes et les poissons?

 

 Les eaux usées et les flux d'eau contenant des insecticides venant des champs agricoles se déversant dans les rivières, les lacs ou la mer ce qui amène une vague de pollution. Exemple, un simple atome d'azote peut créer une cascade d'événements. Si un atome se pose dans un lac, il réagit en tant qu’acide nitrique, (l’acide nitrique a un effet d’asphyxiant c’est-à-dire qu’il supprime l’oxygène) car c'est un lieu clos, ce qui tue les poissons et les insectes vivant à la fois dans l'eau et sur la surface.

Posté par Raphestzel à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Impact sur la santé

Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale.

Les pesticides sont bien sur présents dans nos aliments: plus de 50% des fruits et des légumes produits par l'agriculture intensive en contiennent.

Ils finissent finalement dans nos organismes qui hébergent ainsi des centaines de molécules toxiques.

L'épidémiologie (l'étude des facteurs influant sur la santé) nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risques de développer de nombreuses maladies que les autres : cancer, malformations congénitales, problèmes d'infertilité, problèmes neurologiques (comme la maladie d’Alzheimer) ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux ! Les pesticides touchent plus fréquemment les systèmes de notre organisme qui contrôlent les nerfs et les muscles. Ils touchent aussi les muqueuses et la peau; le système digestif et le système respiratoire.

On pourrait penser que les produits les plus toxiques seraient les plus nocifs, mais au contraire, certains sont souvent facilement éliminés par l’organisme. A l'inverse d'autres substances, de toxicité beaucoup moins forte peuvent s'accumuler dans l'organisme et induire des effets à plus long terme et devenir beaucoup plus graves.

Symptômes généraux d'une intoxication par pesticides :

<>

 

<>

 

<>

 

<>

 

<>

<>
 

Intoxication légere

 
 

Intoxication modérée

 
 

Intoxication grave

 
 

 

-Irritation   des voies de la gorge, des yeux ou de la peau

 

-Céphalées   (Meaux de tête)

 

-Etourdissements   

 

-perte   d’appetit

 

-soif

 

-nausées

 

-diarrhée

 

-fatigue

 

-insomnie

 
 

 

-Vomissements

 

-toux

 

-sensation   de constriction (serrement) au niveau   de la gorge et du thorax

 

-crampes   abdominales

 

-vision   trouble

 

-transpiration

 

 
 

 

-incapacité   de respirer

 

-brulure   de la peau

 

-rétrécissement   des pupilles

 

-perte   de conscience

 

-Mort

 

Malheureusement les polluants agricoles contaminent aussi beaucoup les eaux : à la suite de fortes pluies, d'orage ou d'inondations, le réseau de distribution d'eau potable peu être contaminé par des bactéries ou des parasites provenant des effluent agricoles. Cette pollution micro biologique est à l'origine de maladies comme les gastro-entérites. En plus de cela, la consommation régulière d'une eau trop riche en nitrate peut avoir de graves conséquences sur la santé des nourrissons.

Posté par Raphestzel à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2009

estelle

(IL FAUT QUE TU LE REMETE EN FORME J'AI MIS TEL QUEL QUE MON LOGICIEL LA SORTI)

W ( ) -&e7(kxk, U / etc

LES POLLUTIONS

AGRICOLES

1) D'où proviennent les pollutions agricoles ? t j: c a) Description des différents polluants.

XI' la %' 1) pesticides :

on 2) Engrais :

.ï tàîû . .

CV . Azote (symbole chimique : N) : Agit sur la partie extérieur de la plante, tel que ses feuilles.

# élément présent sous clémente forme dan!! les sols. A utiliser sur les légumes feuilles (tel que le choux) ul'ûquemen: et sur le gazon et les fleurs.

* Acide phosporique (17) :Agit principalement sur les racines, sous la terre et doit donc y être incorporé pour se montrer efficace. Il est particulièrement efficace pour les tomate, aubergine, poivrons ainsi que les arbres à fleur et fruitiers.

.potassillm (.IQ. : Favorise le développement des fleurs, des fruits (fraise, mais aussi tontes) et des bulbes.

. Oligo-élémen| : Tout aussi indispensables ce sont par exemple la magnésie (nécessaire à la formation de chlorophylle), le zinc (facteur de croissance), le cuivre (qui favorise l'assimilation de la poisse et de l'azote), le bore (qui contribue à la formation cellulosiquel...

X Qu'est ce qui différencie un Engrais minéral d'un engrais chimique ? b) Comment polluent-ils? 2) pari- clde : ceux stalle pour conserver 1| plante des insectes, soit les Inqtaf|dlcldœ, persistent dans les sols et y demeure sur urbains de nombreuses années . La plus puissants sont les plus dangereux, et auvent provoquer de graves maladies. Leur capacité l'efficacité va auvent en couple avec leur résistant a la dégradation. Il <( attaquent > la cultures vivrières or le biais des eaux de ruissellement et d'infiltration, et contaminent les animaux d'élevage or le biais de la nourriture infectée.

2) Engrais minéraux publie dans le but de faire grandir la plantations à un rythme plus important, les engrais sont une grande cauri de la pollution des ea-lux:les notes et phosphates contenus dans les engrais polluent les rivières et les 1,11e| or le biais de l'eau elle-même : rérâ-tndus parfois en excès sur il terre agrippes et étant très solide, les engrais minéraux ou les déjections animale ut|lieeqrm tel quel sont lessivées par 1| aux de ruissellement et sont entraînées dans la rivières jusqu'à la mer. Ce de cette façon ju'une pollution très répandue s'observe dans la mer, et sur les côtes. Les plage doivent êtres req.iullertment nettoya en périme touristique.

3) Engrais chimiques à t c) Comment l'éviter ? Pour éviter d'utiliser des engrais chimiques tiédi en sachant qu'on a venin d'engrais sur dire Ixlursr|er un champ ou des fleurs dans un jardin l'on but utiliser différents |hnlquese û .-- Pour le ras râal|tlculier'de la . @ . de la pilous de jardin (si elle n'a os été traitée) . des feuilles d'arbre * des épluchures de légumes le fin, ainsi que la coquilles d'ouf.

* Les mauvaises herbes comme les orties.

. Les déchet organiques.

- Cependant, mur il cas exigeant une plus glande consommation, il faut retourner régulièrement la terre sur ne pas laisser le temps aux mauvaises herbes de musser.

* Appliquer du fumier (déchets organiques tel que 1| excréments de cheval) à la surface de la terre afin de nourrir la terre (mur la jeunes poule-.

L'agriculture biologique emplois ces techniques.

Posté par Raphestzel à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

estelle

(A RETOUCHER)



Afin d'éviter nous-même la pollution des sols chez nous, l'on peut : . Utiliser les produits d'entretien les moins polluants qui se reversent dans les eaux usées comme le liquide vaisselle, et le savon jour la machine à laver.

@ Regrouper les produits toxiques (produit qui lave les carreaux, etc.) et les emmener aux arcs conteneurs, Il ne faut surtout pas les jeter dans la poubelle ou dans 'levier.

. Ne pas jeter les papiers par terre ou dans la nature.

* Apporter les métaux lourds dans les collectes.

lllL'impact sur l'environnement.

a) L'impact sur la santé éà|bl|ilb) L'impacte sur la faune ' ( ( c zc c) L'impact.s sur la code .1 .

Est f ft .# zet-ï é-, à 1) Par le bais de la mer : Comme vu avec les engrais minéraux, certaines pollution agricoles engendrent un surplus de croissance chez certaines espèces de plantes tel que les algues : en effet, chaque été, les plages doivent être nettoyée très fréquemment pour faire barrage à la population beaucoup tr Sopla|luente d'algue verte, qu! se multiplie à une vitesse bien supérieur à la normale suite à une publication agricole. Cela engendre plusieurs soucis, à commencer pour les humains qui doivent rassembler de la main d'leurre, souvent bénévole afin de déplacer les paquets d'algues hors des plages fréquentées.

Posté par Raphestzel à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]